Close

6 août 2016

Raconte moi ton histoire 10 : La famille d’Anaïs

raconte moi ton histoire baby no soucy

Raconte moi ton histoire est une série de récit dans laquelle je VOUS laisse la parole. A vous de nous raconter avec vos mots, votre ressenti comment vous avez vécu cette formidable aventure : devenir parents! Cette semaine c’est Anaïs qui nous raconte tout, pour cette “histoire 10”.

Raconte moi ton histoire 10 :

  • Peux-tu nous dire quelques petits mots sur vous, votre rencontre, votre désir d’enfant, votre parcours (cela peut-être une simple anecdote)

Moi c’est Anaïs , j’ai 26 ans , je suis de Valence , actuellement en congé parental, j’occupe mon temps entre mes loulous et mon blog .  D’ailleurs vous pouvez continuer à suivre mon histoire sur Princesse Mojito ou même encore sur ma page Facebook.
J’espère vous y retrouver très vite 🙂

Avril 2009, ma meilleure amie nous présente lors d’une soirée en discothèque, coup de foudre réciproque, depuis je ne l’ai plus jamais laissé partir … Nous nous sommes installés en décembre 2010 et très vite notre envie de fonder notre famille s’est faite sentir, novembre 2011 notre Juliann vient former cette famille que l’on désirait tant, et en octobre 2015 Caly l’a agrandie, notre rêve est donc devenu réalité, une vie à quatre !

raconte moi ton histoire 10 anais blog baby no soucy

1/La grossesse :

  • S’est-elle déroulée comme tu l’avais imaginée?

Je déteste être enceinte!

Quand je suis tombée enceinte de Juliann, dès le début, malgré ma joie, je n’aimais pas mon état … J’ai commencé à vomir de suite, plus de 10 fois par jour, l’appréhension à chacun des repas, chaque aliment sortait aussi vite que ce qu’il rentrait, et c’était devenu une source d’angoisse …

Et puis, après 5 mois d’amour avec les wc, les vomissements se sont enfin arrêtés, et c’est le poids qui a pris le relais.. J’ai commencé à prendre mes premiers kilos, et pour quelqu’un en surpoids, ça devient vite une obsession pour nous et pour le personnel médical, pourtant, a contrario, j’assumai beaucoup plus mes rondeurs, avec ce gros ventre bien rond, je me trouvais plus harmonieuse …

11 kilos plus tard, je mettais au monde mon magnifique petit garçon …

Trois ans après, quand la grossesse de Caly commença, ma plus grosse angoisse était de revivre les vomissements, et devinez quoi ? JACKPOT !!!

Mais cette fois, c’était tous les matins à jeun jusqu’à l’accouchement, et puis, est venu se greffer à ça le diabète gestationnel dès le deuxième mois, bon le point positif c’est les 4 kilos en moins jusqu’à la fin de la grossesse, mais adieu le sucre et bonjour les piqûres au bout des doigts, et puis la culpabilité pour mon bébé  de 4kg450, qui a dû elle aussi, subir les contrôles de glycémie durant son premier jour …

À part sentir bouger mes enfants et les découvrir à chaque échographie rien ne me plait … Être dépendante de mon corps, même pour la bonne cause, ne me plait pas … Être traitée soit comme une personne malade, ou à la différence, qu’on ne prête pas attention à cet état de grossesse, a le don de m’énerver …

  • Qu’as-tu préféré ou au contraire le moins aimé ?

Alors oui je déteste être enceinte, mais ça ne veut pas dire que je n’aime pas mes enfants bien au contraire, ni qu’il n’étaient pas désirés , cela veut simplement dire, que pour moi, c’est synonyme de stress, d’angoisse, de douleur, et que le bonheur, lui, n’arrive qu’à la fin …

  • T’es tu sentie suffisamment épaulée, informée pendant ta grossesse?

Heureusement j’ai été suivie par une sage femme exceptionnelle pour mes deux amours et grâce à elle, je me suis senti soutenue et écoutée !

 

  • Une petite anecdote sur le choix du prénom, son histoire peut-être?

En ce qui concerne le choix des prénoms, bon ok j’ai un peu honte, mdr, je suis une accro aux séries et j’ai trouvé mes deux coups de cœur dans Les frères Scott et Greys Anatomy,  Juliann et Caly .raconte moi ton histoire 10 blog baby no soucy valence

2/La naissance :

  • Libre à toi de nous raconter ce moment avec tes mots <3

Deux accouchement sans péridurale, pour mon premier, un enfer, une souffrance, j’ai subit mon accouchement jusqu’à la délivrance, j’ai été accouchée par deux hommes et contrairement à l’accouchement, je garde un très bon souvenir d’eux, et puis dès qu’ils l’ont posé sur moi j’ai compris le bonheur de devenir mère pour la première fois, de tomber amoureuse de ce petit être de 3kg800 complètement dépendant de nous …

Pour ma deuxième, un bonheur, une fierté, un travail avec moi même, dans ma bulle j’ai vécu mon accouchement cette fois je ne l’ai pas subit, tout s’est passé comme je le souhaitais, des sages femmes attentive et à l’écoute qui ont respecté mon projet de naissance à la lettre , un accouchement dans le calme pour une petite boule de 4kg450 !

raconte moi ton histoire 10 blog baby no soucy

3/ Les premiers pas avec bébé :

  • Comment s’est passé le retour à la maison?

Pour mes deux loulous le retour à la maison s’est très bien passé, hormis sur le plan alimentation …

Juliann je ne voulais pas l’allaiter, mais on ne m’avais pas prévenue que l’alimentation au biberon pouvait être aussi compliquée, déglutition trop rapide ou trop lente, mauvais lait, mauvaise eau, mauvais biberon …

Après 4 changements de lait, 3 changements  d’eau et 3 changements de biberons, il a enfin fini par manger correctement !

En ce qui concerne Caly j’ai voulu allaiter mais au bout d’un mois ma poupée avait perdu 600 grammes, il a donc fallu que je tire mon lait , et j’ai pas eu la force de le faire, on a donc dû stopper l’allaitement … J’ai mis beaucoup de temps à faire le deuil de mon allaitement, le sujet commence à devenir un peu moins douloureux …

 

  • Vous êtes-vous sentis suffisamment informés pour faire face à ce nouveau petit être? Si non, qu’auriez-vous aimé savoir de plus?

Heureusement pour moi, dans les deux cas ma sage femme et ses conseils au top ne m’ont pas lâché !!!

Je ne m’étais pas non plus préparée au manque de sommeil causé par les premiers mois, et d’ailleurs je ne l’ai toujours pas rattrapé !!!

 

  • Quels ont été vos moments favoris ? Racontez nous

Tout cela n’est rien à côté du bonheur de devenir parents, le premier bain, le premier sourire, les premiers rires, les premiers pas… Chaque instant avec eux est gravé en moi, et pour rien au monde je ne laisserai ma place.

Je suis une femme et une maman comblée! raconte ton histoire 10 anais blog baby no soucy

 

Un très grand merci à Anais d’avoir partagé son histoire avec nous, quant à vous qui nous lisez si vous souhaitez vous joindre au projet Raconte moi ton histoire, vous pouvez me contacter par mail à contact@babynosoucy.com

 

Retrouvez ici les histoires des semaines précédentes :

Donnez votre avis !

%d blogueurs aiment cette page :