Close

30 juillet 2016

Raconte moi ton histoire 9 : La famille de Ludivine

raconte moi ton histoire baby no soucy

Raconte moi ton histoire est une série de récit dans laquelle je VOUS laisse la parole. A vous de nous raconter avec vos mots, votre ressenti comment vous avez vécu cette formidable aventure : devenir parents! Cette semaine pour ce raconte moi ton histoire 9,  c’est Ludivine qui partage son bonheur avec nous.

histoire 9 blog baby no soucy

Peux-tu nous dire quelques petits mots sur vous, votre rencontre, votre désir d’enfant, votre parcours (cela peut-être une simple anecdote)

Avant de commencer je vais me présenter, je suis Ludivine, je suis blogueuse pour le blog « Mère poule et alors ? », je suis maman d’un petit Kelyan alias Bébé coeur 15 mois & je suis avec Papoule de son surnom depuis presque 10 ans. Nous sommes savoyards, heureux & comblés.

Un jour de mai 2012 en rentrant d’un baptême Papoule m’a demandé d’arrêter ma pilule, ni une ni deux, milieu de plaquette ou pas je l’ai arrêté le soir même. C’était presque rêvé cette demande, fallait pas rater l’occasion quoi. De longs mois sont passés et toujours pas de bébé en vu. Après 1 an d’essais acharnés, de calculs, de courbes, de pression etc…. la gynéco m’a proposé un traitement pour booster tout ça. C’est frustrant de ne pas tomber enceinte de l’homme qu’on aime, surtout que ce bébé était bien plus que désiré.

Après 6 mois de traitement des contrôles tous les 14j au laboratoire en écho etc, j’ai littéralement vrillé de la carafe pour être polie, j’ai tout abandonné et j’ai repris ma pilule. Cette période a été atroce, culpabilisante, décevante; et si je n’étais pas capable de donner un enfant à l’homme que j’aime ? Notre couple battait de l’aile à cause de tous ça.. Bref, après 6 mois de remise en question nous voilà fin près à retenter l’aventure, mais hors de questions de me parler de traitement et tout le tralala. J’ai donc abordé ça avec beaucoup de légèreté puisque j’étais convaincue de ne pas pouvoir tomber enceinte, c’était donc le 23 mai 2014.

Juillet, un baptême dans la famille , et voilà que les grands parents de Papoule me demande si je suis pas enceinte parce que je suis grosse et que j’ai un petit bidou ( Non mais pour qui ils se prennent eux ?!), je ne suis pas tombé enceinte en 1 an et demi je vais pas tombé enceinte en 1 mois. J’étais vraiment vexée et blessée. Deux jours plus tard des nausées, bon c’est peut être la fatigue. Une amie me supplie de faire un test elle est convaincue que je suis enceinte elle voit trop de changements en moi ces derniers temps. J’accepte de faire le test sous conditions : JE NE VEUX PAS VOIR LE RESULAT. C’était le 16 Juillet 1014, je n’ai pas eu le temps de finir de faire pipi qu’il avait déjà viré, & affiché donc 2 barres. Choquée, je sors des wc abasourdie, et voilà mon amie qui crie tu es enceinte.. J’avais du mal a y croire.. Bon bah voilà je suis tombé enceinte en 14 jours puisque bébé s’était niché le 6 juin. Comme quoi à tout vouloir contrôler la nature nous rappelle ses droits.. histoire 9 blog baby no soucy

 

1/La grossesse :

  • S’est-elle déroulée comme tu l’avais imaginée ?

Absolument pas! J’ai vécu une grossesse stressée, j’ai failli perdre bébé cœur a 22 SA; un moment horrible.. . J’ai été cerclée (NDLR cerclage du col de l’utérus) à 23 SA et alitée strictement jusqu’à 37 SA. Je n’avais pas le droit de me lever si ce n’est pour faire pipi ou me doucher; je vivais allongée. Une grossesse rythmée de contractions, et d’allers retours aux urgences de la mat’. Ceci dit l’avantage c’est que je connaissais tout le personnel de la mat’ avant le jour J :p

  • Une petite anecdote sur le choix du prénom, son histoire peut-être ?

C’était tout simplement lors de mon hospitalisation a 23 SA. Dans le doute d’un éventuel accouchement prématuré on se devait de choisir un prénom rapidement. Papoule faisait toutes les chambres de la mat’ pour voir les prénoms sur les portes & se donner des idées. On s’est battu, Papoule voulait Ezio, mais maman a toujours le derniers mot alors c’était Kelyan.

  • T’es tu sentie suffisamment épaulée, informée pendant ta grossesse ?

Je pense, j’ai été très encadrée du fait de ma grossesse à haut risque. J’avais des échos tous les mois, et la visite d’une sage femme à domicile 2 fois par semaine.

  • Qu’as-tu préféré ou au contraire le moins aimé ?

Ce que j’ai aimé : Sentir ce bébé bouger comme pour me dire « ne t’inquiètes pas maman je vais bien, je suis là ».

Ce que j’ai détesté : le cerclage. Je suis descendue en salle de césarienne en sachant que j’étais enceinte, mais en remontant je ne savais pas si je l’étais encore… Je ne sentais plus mon bébé…

 

2/La naissance :

Libre à toi de nous raconter ce moment avec tes mots <3

C’était le 6 Mars 2015. Jour J du terme, le coquin ! Un accouchement rapide , j’ai accouché en 5 heures. Une rencontre magique. J’ai vu le regard de cet homme, mon homme, le père de mon enfant changer sur moi. Cétait juste magique. J’ai accouché avec la péridurale mais j’ai absolument tout contrôlé pendant l’accouchement, je voulais sentir cet enfant naître. C’est ce jour là que je suis devenue enfin complète, je me suis trouvée.histoire 9 blog baby no soucy

3/ Les premiers pas avec bébé :

  • Comment s’est passé le retour à la maison ?

Difficilement, on a eu du mal à trouver notre place. On a été envahi de visites, à longueur de journées & de soirées. Jamais 10 minutes rien qu’a nous 3. Je l’ai vraiment mal vécu & encore maintenant.

  • Vous êtes-vous sentis suffisamment informés pour faire face à ce nouveau petit être ? Si non, qu’auriez-vous aimé savoir de plus ?

Je pense que de la théorie à la pratique tout est différent. Pour un premier enfant, nous sommes vite stressés pour rien. Personnellement je regrette de ne pas avoir été « correctement » suivei et informée sur l’allaitement maternel. J’ai fais mes propres recherches et lectures et fort heureusement puisque j’allaite encore. Mais je trouve dommage que l’allaitement soit si peu suivi.

  • Quels ont été vos moments favoris ? Racontez nous 🙂

Tout est favori pour moi. Mais alors ce premier regard lorsqu’il s’est mis à chercher mon sein tout juste à 2 heures de vie c’était juste fabuleux. Sans parler de la fierté de Papoule quand il est revenu avec bébé cœur dans la couveuse ( il a été en couveuse parce qu’il avait un manque d’oxygène pendant 2 heures). Mais tous ces moments partagés sont favoris, j’adore passer du temps avec mon fils , en famille, le voir grandir et évoluer, même si je trouve qu’il grandit un peu trop vite à mon goût.. voilà une bonne raison de lancer papoule sur un éventuel bébé 2.. affaire a suivre.

 

Ma page Facebook

Merci à Julie pour cette belle occasion 🙂 Me remémorer tout ça m’a fait du bien même si cela a été accompagné de beaucoup d’émotions. A bientôt.
Ludivine.

 

Un très grand merci à Ludivine d’avoir partagé son histoire avec nous, quant à vous qui nous lisez si vous souhaitez vous joindre au projet Raconte moi ton histoire, vous pouvez me contacter par mail à contact@babynosoucy.com

 

Retrouvez ici les histoires des semaines précédentes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :