Publié le Laisser un commentaire

Mon enfant a-t-il trop chaud ? Les signes qui doivent m’alerter

enfant trop chaud les signes qui alertent

Si les coups de chaleur sont des phénomènes assez rare chez les adultes, sauf en période de canicule, il faut savoir que selon les professionnels de santé les enfants – surtout jusqu’à 4 ans, – y sont particulièrement exposés, et ce, même lors de températures acceptables. D’une part en proportion, le corps d’un enfant contient davantage d’eau que celui d’un adulte, il est donc plus sensible à la déshydratation. D’autre part, l’enfant peut rencontrer plus de difficulté à prendre conscience de la sensation de soif et à l’exprimer. En tant que parent, il est donc primordial de guetter les signes d’un coup de chaleur, de savoir l’identifier, d’y remédier rapidement et surtout de savoir l’anticiper. Nous allons voir ensemble comment savoir que votre enfant a trop chaud et comment vous en apercevoir pour réagir au plus vite.

Mon enfant a trop chaud : Des symptômes à ne pas prendre à la légère

Un coup de chaleur peut se manifester de différentes manières, mais les symptômes les plus courants restent une fièvre forte (plus de 40 °C), des nausées, des vomissements, des difficultés à respirer et une augmentation du rythme cardiaque. Le coup de chaud peut également entraîner un changement de comportement : des pleurs, des crises de colère, une excitation incontrôlée, une somnolence ainsi qu’une déshydratation vérifiable simplement avec le test du pli cutané. Des lèvres et la bouche sèches sont des signes fréquents tout comme des urines foncées et moins importantes. Mais parfois, ces signes sont plus difficiles à identifier, surtout si le coup de chaleur est léger, c’est pourquoi il est important de rester attentif pour être réactif dès les premiers symptômes. Aussi, il faut savoir qu’un coup de chaleur n’intervient pas forcément à la suite d’une exposition au soleil et que votre enfant peut très bien en souffrir même en restant à l’ombre.

enfant-coup-de-chaud-starofservice

Que faire face à un un enfant qui a trop chaud (ou coup de chaleur) ?

Si votre enfant présente un ou plusieurs de ces symptômes, vous devez le réhydrater rapidement avec de l’eau riche en sels et en minéraux ou à l’aide de liquides contenant un peu de sel – une soupe par exemple – et de sucre. Pensez aussi à le rafraîchir avec des serviettes humides – sans l’asperger directement d’eau – et assurez-vous qu’il ait assez d’air à respirer. Allongez-le aussi sur le sol et surélevez-lui légèrement les pieds pour prévenir un malaise. Si vous constatez que votre enfant présente un manque de vigilance, prévenez immédiatement le Samu (15) ou les pompiers (18). Et même si le coup de chaleur paraît léger, mieux vaut programmer rapidement une petite visite chez le médecin, ne serait-ce que pour vérifier que la situation est sous contrôle. Notez qu’un coup de chaleur avancé peut conduire à une perte de connaissance, à un coma, voire à la défaillance d’organes chez les personnes sensibles et les enfants en font partie. Ainsi, si vous êtes face à une telle situation, réagissez rapidement.

bain-chaleur-enfant-starofservice

Comment prévenir un coup de chaleur chez l’enfant ?

Afin d’éviter que votre enfant souffre de déshydratation ou soit victime d’un coup de chaleur, il vous suffit d’appliquer quelques résolutions. Jetez un coup d’œil aux prévisions météo et si le bulletin prévoit de fortes chaleurs, évitez les activités extérieures durant les heures où les températures sont les plus élevées. Par exemple, si vous prévoyez une sortie à la plage ou une randonnée en forêt, programmez-la plutôt en début de matinée ou en fin de journée que durant le créneau de 10 h à 16 h, qui est à éviter. Tant pour les insolations que pour les coups de chaleur. Invitez aussi votre enfant à s’hydrater régulièrement quitte à boire moins, mais plus régulièrement. Si vous faites des activités avec un nourrisson, soyez encore plus à l’écoute de ses besoins hydriques, qui lors de fortes chaleurs sont bien plus importants. Misez sur des vêtements adaptés, en lin ou en coton, amples, couvrants et de couleurs claires pour ne pas que votre enfant ait trop chaud. Pensez aussi au chapeau et aux lunettes de soleil, loin d’être de simples accessoires. Adaptez aussi son alimentation . Exit les sorbets et les beignets, mettez l’accent sur les fruits riches en eau comme la pastèque, la fraise ou le melon.

enfant-qui-boit-starofservice

Notez toutefois qu’un coup de chaleur peut aussi survenir en intérieur. Ainsi, ne laissez pas votre enfant dans la voiture, ni avec les vitres ouvertes, ni même pour 2 minutes – dans certains pays, il s’agit d’un acte répréhensible par la loi. Prenez garde aussi à la climatisation qui, si elle est trop forte, peut causer un rhume. Privilégiez plutôt une température ambiante, c’est-à-dire maximum 19 ou 20 °C. Même chose si vous prévoyez de rester à la maison et si votre domicile est équipé d’un système de refroidissement. Si ce n’est pas le cas, faites prendre régulièrement des bains à votre enfant – dans une eau tiède – humidifiez-lui le visage et les zones sensibles et surtout aérez votre intérieur.

les signes qu'un enfant a trop chaud

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.